AUTEURS COMMUNES ACCUEILTous droits réservés Alain Choubard, juin 2010. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : SEINE-MARITIME
Le Trait
ARRONDISSEMENT : Rouen. CANTON : Barentin. SCULPTEUR : RINGOT, Maurice (1880-1951) ; né à Bergues (Nord) ; habite le Trait (Seine-Maritime). signature inscrite sur le monument : non. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1920. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 12 septembre 1920 (inscrite sur le monument). MATERIAU (de la sculpture) : pierre artificielle. COÛT GLOBAL : 10.000 F. INFORMATION DIVERSES : le sculpteur vint s'installer au Trait en 1917, fuyant la guerre. Il y rejoignit son frère architecte, chargé de bâtir une partie de la cité ouvrière en relation avec le chantier naval ouvert la même année. C'est sans doute par l'intermédiaire de ce dernier que Ringot obtint cette commande, la première d'une série prolixe. Le monument fut endommagé en août 1943 lors d'un bombardement allié, puis restauré par l'artiste en 1948. On notera la référence à l'Histoire de France : un Gaulois vainqueur se recueille devant les noms des soldats morts... Il faut également mentionner que la municipalité fit rénover et déplacer l'ensemble au cours de l'année 2012. En particulier, on recréa l'épée tenue à l'origine par le guerrier. SOURCES : - Archives Départementales, 2 O 2631. - Communication écrite de M. Michel Rege, Premier Adjoint au Maire, novembre 2012. BIBLIOGRAPHIE : 1981 : Moritz-Bart (Laurentine), "Un grand sculpteur de notre Flandre Maritime : Maurice Ringot (1880-1951)", dans Revue des Amis du Vieux Dunkerque , novembre, n° 13, p. 45-75. 1991 : Rivé (Philippe) (sous la direction de), Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première Guerre mondiale , Paris, Mission Permanente aux Commémorations et à l'Information Historique, p. 202, n° 173. 1995 : Bonmartel (Paul), Le Trait, cité nouvelle 1917-1944 , le Trait, p. 92-93. 2004 : A nos grands hommes. La sculpture publique française jusqu'à la seconde guerre mondiale à travers la carte postale , cédérom édité par le Musée d'Orsay et l'Institut National d'Histoire de l'Art. 2009 : Chaline (Nadine-Josette), "Les monuments aux morts de la Grande Guerre en Haute-Normandie", dans Etudes Normandes , 1er semestre, n° spécial Les Monuments de la Mémoire , p. 17-49. 2012 : "Quand le monument aux morts part en restauration", dans Le Trait. Bulletin municipal , septembre, n° 151, p. 6. 2014 : Choubard (Alain), L'histoire des 500 plus beaux Monuments aux morts de France , collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, p. 197.