AUTEURS COMMUNES ACCUEILARRONDISSEMENT : Nîmes. CANTON : Saint-Gilles. SCULPTEUR : BOUCHARD, Henri (1875-1960) ; né à Dijon (Côte-d'Or) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : non. ARCHITECTE : RAPHEL, Max (RAPHEL, Maximilien, dit) (1863-1943) ; né à Nimes (Gard) ; habite Nîmes. signature inscrite sur le monument : non. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1921. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 24 juillet 1921. MATERIAU (de la sculpture) : calcaire. COÛT GLOBAL : 36.000 F. INFORMATIONS DIVERSES : la sculpture participa à Paris, en 1921, au Salon de la Société des Artistes Français (n° 3336 du catalogue). Concernant cet ensemble, on sait également que la municipalité contacta uniquement l'architecte, et que c'est ce dernier qui choisit de s'adjoindre Bouchard pour la partie sculptée. Enfin, on notera que la stèle était surmontée à l'origine d'une paire de colonnes, faisant de l'ensemble un hommage explicite à la célèbre façade romane sculptée que la localité abrite. Et ce, tant par la disposition générale que par le style retenu pour la figure. Mais une tempête les jeta bas en 1925 et on jugea plus prudent de ne pas les réédifier. SOURCES : - Archives Départementales, 8 R 510. - Notice de Palissy , la base en ligne du Ministère de la Culture dédiée au patrimoine mobilier. BIBLIOGRAPHIE : 1921 : "Monument commémoratif à Saint-Gilles", dans Art et Décoration , juin, chronique, p. 3. 1991 : Bouchard (Marie), "Henri Bouchard", dans Rivé (Philippe) (sous la direction de), Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première Guerre mondiale , Paris, Mission Permanente aux Commémorations et à l'Information Historique, p. 226-231, 208, n° 192. 1995 : Bouchard, l'atelier du sculpteur. A la découverte du musée Bouchard , Paris, Association des amis d'Henri Bouchard, p. 115. 1997 : Tillier (Bertrand), "Pour une esthétique des monuments aux morts : le cas Henri Bouchard (1919-1937)", dans Bulletin de l'Association des Amis d'Henri Bouchard , n° 47, p. 3-20. 2007 : Pécoud (Philippe), Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans le Gard , Nîmes, Service départemental de l'O.N.A.C. du Gard, p. 53. 2008 : Richemond (Stéphane), Les Orientalistes. Dictionnaire des sculpteurs XIXe-XXe siècles , Paris, Editions de l'Amateur, p. 53. 2010 : Maingon (Claire), "L'après-Grande Guerre, entre patriotisme et revanche. Les monuments commémoratifs au Salon des Artistes Français", dans La guerre après la guerre. Images et construction des imaginaires de guerre dans l'Europe du XXe siècle , collection Histoire culturelle, Paris, Editions Nouveau Monde, p. 27-47. 2011 : Duvergé (Bernard), Saint-Gilles , collection Mémoire en images, Saint-Cyr-sur-Loire, Editions Alan Sutton, p. 19.
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : GARD
Saint-Gilles
Tous droits réservés Alain Choubard, décembre 2010. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine