AUTEURS COMMUNES ACCUEILLES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : RHÔNE
Saint-Symphorien-sur-Coise
Tous droits réservés Alain Choubard, novembre 2011. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Lyon. CANTON : Vaugneray. SCULPTEUR : ?. ARCHITECTE : BERNARD, Joseph (1870-1929) ; né à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; habite Saint-Etienne (Loire). signature inscrite sur le monument : oui. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1921. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 13 novembre 1921. MATERIAU (de la sculpture) : cuivre. COÛT GLOBAL : 34.000 F. (prix englobant l'exécution d'un second mémorial au cimetière). OEUVRES EN RAPPORT : un monument en tout point identique, dessiné par le même architecte s'élevait à Saint-Héand (Loire). suite à une rapide dégradation, on le remplaça en 1932 par sa propre réplique, mais en employant un calcaire dur pour l'ensemble - sculpture compris. Le statuaire Thévenon se chargea d'exécuter la copie du Coq d'origine. INFORMATIONS DIVERSES : le Coq et les amortissements décoratifs en cuivre furent réalisés par la maison Joannès Induni, de Lyon, pour 4.000 F., sans que l'on sache à qui revint la paternité des modèles. SOURCES : Délibérations du Conseil municipal en date des 24 février 1921, 3 mars 1921, 5 juin 1921, et 3 septembre 1921 (communication écrite de M. Pierre Lhôpital, historien local, septembre 2011). BIBLIOGRAPHIE : 2006 : Grange (Paul) et Lhôpital (Pierre), "Choix des monuments aux morts. Les délibérations municipales", dans Le Coq Pelaud , octobre, n° 22, p. 1-3. 2006 : "Inauguration des monuments aux morts", dans Le Coq Pelaud , novembre, n° 23, p. 1-3.