COMMUNES AUTEURS ACCUEILLa Séguinière
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : MAINE-ET-LOIRE
Tous droits réservés Alain Choubard, juin 2013. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Cholet. CANTON : Saint-Macaire-en-Mauges. SCULPTEUR : DECHIN, Jules (1869-1947) ; né à Lille (Nord) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ARCHITECTE : BENAÎTREAU, Vincent (1857-1940) ; né à Cholet (Maine-et-Loire) ; habite Cholet. signature inscrite sur le monument : non. EDITEUR : DURENNE (Société anonyme des établissements métallurgiques), Paris (siège) et Sommevoire, Haute-Marne (usines). signature inscrite sur le monument : non. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1920. datation sur le monument : oui. DATE D'INAUGURATION : 22 octobre 1922. MATERIAU (de la sculpture) : fonte de fer bronzée. COÛT GLOBAL : 12.200 F. OEUVRES EN RAPPORT : intitulée Poilu mourant , cette sculpture de série fut l'un des modèles largement plébiscités par les communes : on en compte au moins 90 occurrences réparties dans tout le pays. Il faut noter qu'à côté des exemplaires de série, moulés, le sculpteur en tailla quelques-uns dans le marbre ou le calcaire. On peut voir l'un de ces exemples en calcaire dans l'église Saint-Clément, à Rouen (Seine-Maritime). Il s'agit sans doute de l'oeuvre initiale dont découlèrent toutes les répliques et éditions. Elle fut d'ailleurs exposée à Paris, en 1919, au Salon de la Société des Artistes Français (n° 1040 du catalogue). SOURCES : Archives Départementales, O 1087. BIBLOGRAPHIE : 1999 : Bodet (Georges) (coordonné par), Les monuments aux morts du Maine-et-Loire. Mosaïque et miroir de l'histoire communale , Angers, Echanges Culturels Angevins 3, p. 135, 139, 153, 243.