COMMUNES AUTEURS ACCUEILARRONDISSEMENT : Château-Chinon-Ville. CANTON : Lurzy. SCULPTEUR : MERCIE, Antonin (1845-1926) ; né à Toulouse (Haute-Garonne) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui (invisible du sol). ARCHITECTE : POUILLAT, Georges ( - ) ; habite Cercy-la-Tour (Nièvre). signature inscrite sur le monument : non. EDITEUR : LEBLANC-BARBEDIENNE, Paris. signature inscrite sur le monument : non. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1921. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 31 juillet 1921. MATERIAU (de la sculpture) : bronze. COÛT GLOBAL : 8.000 F. OEUVRES EN RAPPORT : des exemplaires en plâtre à grandeur naturelle sont conservés dans les musées de Cusset (Allier), Dijon (Côte-d'Or) et Toulouse (Haute-Garonne). Un bronze de taille naturelle est visible à Toulouse (Haute-Garonne), un second à l'université de Copenhague (Danemark), tandis qu'un troisième est conservé au Musée d'Orsay, à Paris. Il exista également au moins un exemplaire de marbre. Quant à l'exemplaire de Cercy, il appartient à l'édition en six grandeurs que réalisa et vendit le fondeur Barbedienne pendant des décennies. INFORMATIONS DIVERSES : cette oeuvre très élégante constitue peut-être le chef-d'oeuvre de Mercié. Il en réalisa le modèle en 1869-1870, lors de son séjour à la Villa Medicis de Rome. Ce plâtre fut acquis par l'Etat en 1871 et exposé au Salon de la Société des Artistes Français en 1872 (n° 1786 du catalogue). Un plâtre figura également à l'Exposition Universelle de 1900, à Paris. L'exemplaire en marbre participa à Paris, en 1876, au Salon de la Société des Artistes Français, et à l'Exposition Universelle de 1889. Enfin, il faut préciser qu'il existe deux versions de cette oeuvre : totalement nue, ou habillée d'une draperie de pudeur - comme ici. BIBLIOGRAPHIE : 1999 : Moisan (Hervé), Sentinelles de pierre. Les monuments aux morts de la guerre de 1914-1918 dans la Nièvre , Saint-Pourçain-sur-Sioule, Editions Bleu Autour, p. 71-72. 2016 : Rionnet (Florence), Les bronzes Barbedienne. L'oeuvre d'une dynastie de fondeurs (1834-1954) , Paris, Editions Arthena, p. 372, n° 1072, p. 506, monument n° 157.
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : NIEVRE
Cercy-la-Tour
Tous droits réservés Alain Choubard, décembre 2013. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine