COMMUNES AUTEURS ACCUEILARRONDISSEMENT : Strasbourg. CANTON : Brumath. SCULPTEUR : HETZEL, René (1902-1972) ; né à Strasbourg (Bas-Rhin) ; habite Strasbourg. ANNEE DE REALISATION (des sculptures) : 1925. DATE D'INAUGURATION : ?. MATERIAU (des sculptures) : grès rose des Vosges. COÛT GLOBAL : ?. INFORMATIONS DIVERSES : en 1924, la municipalité organisa un concours, ouvert jusqu'au 15 octobre, en vue de l'attribution de la commande. Comme tous les monuments au nationalisme francophile un tant soit peu visible, celui-ci fut détruit en 1940, lors de l'annexion de l'Alsace au Reich. On le remplaça après la guerre par un nouvel ensemble commandé au sculpteur Charles Herbert. BIBLIOGRAPHIE : 1924 : "Concours", dans La Construction Moderne , 28 septembre, p. 620. 1994 : Muller (Charles), "Place de la Liberté, le Monument aux morts", dans Société d'Histoire et d'Archéologie de Brumath , décembre, n° 22, p. 27-31. 1999 : Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin , collection Le Patrimoine des Communes de la France, tome 1, Paris, Editions Flohic, p. 256. 2002 : Petitdemange (Gabrielle), "Ils ne sont pas morts pour la patrie : comment commémorer leur sacrifice ?", dans Raphaël (Freddy) et Herberich-Marx (Geneviève) (sous la direction de), Mémoire de pierre, mémoire de papier. La mise en scène du passé en Alsace , Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, p. 73-118. 2008 : Muller (Charles), "Les monuments aux morts de Brumath", dans Société d'Histoire et d'Archéologie de Brumath et des Environs , décembre, n° 36, p. 40-44.
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : BAS-RHIN
Brumath (ancien monument)
Tous droits réservés Alain Choubard, décembre 2015. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine