COMMUNES AUTEURS ACCUEILLES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : ARDECHE
Joyeuse
Tous droits réservés Alain Choubard, février 2016. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Largentière. CANTON : les Vans. SCULPTEUR : DINTRAT, Gaston (1889-1964) ; né à Valence (Drôme) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1923. datation inscrite sur le monument : oui (1925). DATE D'INAUGURATION : ?. MATERIAU (de la sculpture) : calcaire. COÛT GLOBAL : 25.000 F. INFORMATIONS DIVERSES : en avril 1920, la municipalté organisa un concours en vue de l'attribution de la commande. Sans doute peu satisfaite des projets proposés, elle annula la démarche et confia au final la réalisation à Dintrat le 22 octobre 1922. Cet artiste avait retenu l'attention avec une composition d'esprit pacifiste intitulée Ce qui nous reste . L'oeuvre fut réalisée en 1923, le monument érigé en 1924 et finalement l'ensemble fut réceptionné par la municipalité le 7 mars 1925 ; sans que l'on sache s'il y eut inauguration auparavant ou non. On notera que la commune dut souscrire un emprunt de 14.000 F. pour subvenir au coût de la construction. SOURCES : - Archives Départementales, R 261, 1 Z 790. - Archives Communales, 1 M 26. BIBLIOGRAPHIE : 1923 : "Bloc-notes", dans Le Monde Illustré , 15 décembre, n° 3443, p. 441. 1989 : Despesse (Bernard), "Les oeuvres d'art du parc Jolivet", dans Revue Drômoise , juin, tome 86, n° 452, p. 485-499. 1996 : Ferret (Brigitte) et Naud (Georges), "Les monuments aux morts de la guerre 1914-1918 en Ardèche. Contribution à la cartographie des carrières en activité entre les années 1920 et 1925", dans Carrières et Constructions en France et dans les pays limitrophes, III, actes du 119ème Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Amiens, 26 au 30 octobre 1994, Section Sciences , Paris, Editions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, p. 363-383. 2004 : Despesse (Bernard-Marie), Le parc Jouvet au coeur de Valence , Valence, Editions Mémoire de la Drôme p. 158. 2004 : Prat (Dominique), "Le Monument aux Morts de Tournon : une exception remarquable parmi les Monuments aux Morts de l'Ardèche", dans Revue du Vivarais , juillet/septembre, tome 108, n° 3, p. 182-196. 2004 : Voge (Marie-Madeleine) et Vareilles (Rolande), "Gaston Dintrat sculpteur", dans Etudes Drômoises , décembre, n° 20, p. 28-31. 2006 : Giraud (Mireille), Quand la pierre bleue raconte la Grande Guerre. Les Monuments aux Morts, les Cimetières américains et la pierre de Vogüé , Saint-Hilaire-de-Brethmas, p. 104, 168-169. 2006 : Roy (Danielle et Pierre), Autour de monuments aux morts pacifistes en France , réédition enrichie, Suresnes, Fédération Nationale des Associations des Amis des Monuments Pacifistes, Républicains et Anticléricaux, p. 124, 210. 2008 : Fabre (N.) et Courouble (P.), "Quand les monuments rendent hommage aux morts", dans L'Hebdo de l'Ardèche , 7 novembre, n° 3216, p. 4. 2009 : Prat (Dominique), "Les monuments consacrés aux Poilus en Ardèche et leur usage", dans Mémoire d'Ardèche et Temps Présent , 1er trimestre, n° 101, n° spécial Les lendemains de la Grande Guerre en Ardèche , p. 64-72. 2009 : Stora (Françoise), "A Joyeuse : un monument pacifiste", dans Mémoire d'Ardèche et Temps Présent , 1er trimestre, n° 101, n° spécial Les lendemains de la Grande Guerre en Ardèche , p. 80. 2014 : Choubard (Alain), L'histoire des 500 plus beaux Monuments aux morts de France , collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, p. 24. 2015 : Témoins de pierre. Monuments aux morts et mémoires de la Grande Guerre , collection Vademecum, n° 2, Lyon, Association Patrimoine Rhônalpin, p. 26, 33. 2016 : Lacour (Jacques), "La singulière histoire du monument aux morts de Joyeuse (Ardèche)", dans Revue du Vivarais , 1er trimestre, tome 120, n° 805, p. 57-64. 2016 : Michelas (Daphné), "Dintrat, maître du monumental", dans Revue Drômoise , mars, n° 559, n° spécial Les artistes de la Roche-de-Glun , p. 15-25.