AUTEURS COMMUNES ACCUEILLES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : GARD
Alzon
Tous droits réservés Alain Choubard, mai 2007. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : le Vigan. CANTON : le Vigan. SCULPTEUR : MERIGNARGUES, Jean (1887-1956) ; né à Narbonne (Aude) ; habite Nîmes (Gard). signature inscrite sur le monument : non. ANNEE DE REALISATION (des sculptures) : 1922. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 12 août 1923. MATERIAU (des sculptures) : marbre. COÛT GLOBAL : 11.000 F. (sans les fondations). OEUVRES EN RAPPORT : le Coq se retrouve à Congénies (Gard), Fleury (Aude), Quissac (Gard), Rognes (Bouches-du-Rhône), Saint-Etienne-Vallée-Française (Lozère), Vers-Pont-du-Gard (Gard), Vias (Hérault). INFORMATIONS DIVERSES : ce monument, à l'instar de tous ceux où Jean Mérignargues et son atelier utilisèrent le marbre, fut en partie sous-traité à des praticiens spécialisés de Carrare (Italie) qui taillèrent les sculptures. SOURCES : - Archives Départementales, 8 R 508. - Notice de Palissy , la base en ligne du Ministère de la Culture dédiée au patrimoine mobilier. BIBLIOGRAPHIE : 2007 : Pécout (Philippe), Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans le Gard , Nîmes, Service départemental de l'O.N.A.C. du Gard, p. 30.