COMMUNES AUTEURS ACCUEILLES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : ARDECHE
Saint-Etienne-de-Serre
Tous droits réservés Alain Choubard, janvier 2009. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Privas. CANTON : le Cheylard. SCULPTEUR : POURQUET, Charles-Henri (1877-1943) ; né à Colombes (Hauts-de-Seine) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. EDITEUR : VAL-D'OSNE (Société anonyme des fonderies et ateliers de construction du), Paris (siège) et Osne-le-Val, Haute-Marne (usines). signature inscrite sur le monument : oui. ANNEE DE REALISATION (de la sculpture) : 1919. datation inscrite sur le monument : oui. DATE D'INAUGURATION : ?. MATERIAU (de la sculpture) : fonte de fer bronzée. COÛT GLOBAL : ?. OEUVRES EN RAPPORT : cette statue est l'un des grands succès de l'édition statuaire commémorative. On dénombre, en effet, au moins 124 exemplaires du Poilu (n° 853 au catalogue du fabricant) répartis dans toute la France. Il en existe quelques rares spécimens en bronze, mais l'extrême majorité est, comme ici, en fonte de fer bronzée. Ajoutons que le fabricant proposait deux variantes au choix : avec ou sans couronne de laurier sur le casque. INFORMATIONS DIVERSES : l'aigle germanique aux pieds du soldat valut assez souvent aux statues de ce type d'être tout ou partie détruites sous l'Occupation. Il faut noter que la date de 1919 gravée sous les pieds du soldat se réfère à la fin officielle du conflit : la signature du Traité de Versailles, le 28 juin 1919. BIBLIOGRAPHIE : 2004 : Prat (Dominique), "Le Monument aux Morts de Tournon : une exception remarquable parmi les Monuments aux Morts de l'Ardèche", dans Revue du Vivarais , juillet-septembre, tome 108, n° 3, p. 182-196.