AUTEURS COMMUNES ACCUEILLES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : EURE-ET-LOIR
Chartres
Tous droits réservés Alain Choubard, janvier 2009. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Chartres. CANTON : Chartres. SCULPTEUR : BOUCHARD, Henri (1875-1960) ; né à Dijon (Côte-d'Or) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ARCHITECTE : BOUCHER, Léon (1868-1939) ; né à Epernon (Eure-et-Loir) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ANNEE DE REALISATION (des sculptures) : 1923. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 16 septembre 1923. MATERIAU (des sculptures) : calcaire. COÛT GLOBAL : 175.000 F. OEUVRES EN RAPPORT : le modèle en plâtre de la figure centrale, L'Aviateur , était conservée au musée Bouchard, aujoud'hui fermé. Il a été transféré, avec le reste des collections, à la Piscine de Roubaix (Nord). INFORMATIONS DIVERSES : les cinq figures personnifient les cinq armes ayant pris part aux combats - à l'exclusion de la Marine - ; de gauche à droite : Artillerie, Infanterie, Aviation, Génie et Cavalerie. Avant de prendre sa place sur le monument, la version en calcaire de L'Aviateur participa à Paris, en 1922, au Salon de la Société des Artistes Français (n° 3071 du catalogue). L'année précédente, l'architecte présenta dans la même manifestation les dessins de son projet. On peut noter, par ailleurs, que la municipalité organisa un concours en vue de l'attribution de la commande, et que l'architecte proposa ses services à la ville à titre gracieux, en refusant de tirer un quelconque profit pécuniaire de ce travail. SOURCES : Archives Municipales, série M. BIBLIOGRAPHIE : 1922 : "Aux Morts pour la Patrie", dans La Construction Moderne , 26 février, p. 170, pl. 85-86. 1991 : Bouchard (Marie), "Henri Bouchard", dans Rivé (Philippe) (sous la direction de), Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première Guerre mondiale , Paris, Mission Permanente aux Commémorations et à l'Information Historique, p. 226-231, 208, n° 192. 1994 : Gardes (Gilbert), Le monument public français , collection Que sais-je, n° 2900, Paris, Presses Universitaires de France, p. 117. 1997 : Tillier (Bertrand), "Pour une esthétique des monuments aux morts : le cas Henri Bouchard (1919-1937)", dans Bulletin de l'Association des Amis d'Henri Bouchard , n° 47, p. 3-20. 2004 : A nos grands hommes. La sculpture publique française jusqu'à la seconde guerre mondiale à travers la carte postale , cédérom édité par le Musée d'Orsay et l'Institut National d'Histoire de l'Art. 2006 : Régnier (Philippe), Chartres au coeur de la ville , collection Mémoire en images, Saint-Cyr-sur-Loire, Editions Alan Sutton, p. 47. 2010 : Maingon (Claire), "L'après-Grande Guerre, entre patriotisme et revanche. Les monuments commémoratifs au Salon des Artistes Français", dans La guerre après la guerre. Images et construction des imaginaires de guerre dans l'Europe du XXe siècle , collection Histoire culturelle, Paris, Editions Nouveau Monde, p. 27-47. 2014 : Choubard (Alain), L'histoire des 500 plus beaux Monuments aux morts de France , collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, Editions Christine Bonneton, p. 73. 2014 : Maingon (Claire), L'Âge critique des salons : 1914-1925. L'école française, la tradition et l'art moderne , collection Salons et expositions d'artistes, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, p. 171, 224. 2015 : Chambrion (Matthieu), Statues dans la ville : un musée à ciel ouvert en Centre-Val de Loire. Inventaire général du patrimoine culturel, Centre , collection Cahiers du patrimoine, n° 110, Lyon, Editions Lieux Dits, p. 46.