AUTEURS COMMUNES ACCUEILArdentes
LES MONUMENTS AUX MORTS SCULPTES EN FRANCE : INDRE
Tous droits réservés Alain Choubard, mars 2009. Reproduction autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
ARRONDISSEMENT : Châteauroux. CANTON : Ardentes. SCULPTEUR : JOYEUX, Pierre-Fabien (1881-1935) ; né à Angoulême (Charente) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ARCHITECTE : DANIEL, Aristide (1876-1938) ; né à Gressey (Yvelines) ; habite Paris. signature inscrite sur le monument : oui. ANNEE DE REALISATION (des sculptures) : 1922. datation inscrite sur le monument : non. DATE D'INAUGURATION : 16 avril 1922. MATERIAU (des sculptures) : calcaire. COÛT GLOBAL : 19.590 F. INFORMATIONS DIVERSES : le modèle en plâtre de l'oeuvre participa en 1922, à Paris, au Salon de la Société des Artistes Français (n° 3409 du catalogue). Par ailleurs, on notera que l'architecte travailla gracieusement, en refusant toute rémunération. SOURCES : Archives Départementales, 2 O 5/17. BIBLIOGRAPHIE : 1991 : Rivé (Philippe) (sous la direction de), Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première Guerre mondiale , Paris, Mission Permanente aux Commémorations et à l'Information Historique, p. 186, n° 125. 2011 : Lacour (Lucien), "Souvenir et commémoration. Les monuments aux morts (XIXe-XXe s.)", dans Sculptures de l'Indre. Belles comme un rêve de pierre , Orléans - Châteauroux, Association Rencontre avec le Patrimoine Religieux/Conseil général de l'Indre, p. 268-277. 2013 : Bernard (Daniel), L'Indre dans la Grande Guerre. Entre le front et l'arrière , Saint-Avertin, Editions Alan Sutton, p. 177.